Les infections de l'oreille moyenne non guéries peuvent endommager le cerveau

L'otite moyenne (otite moyenne) fait partie des maladies « souscrites » de l'enfant. Même ainsi, cela ne signifie pas que les parents peuvent ignorer cette condition et fournir un traitement minimal. Les infections de l'oreille au fil du temps peuvent affecter les performances cérébrales si elles ne sont pas traitées correctement jusqu'à ce qu'elles soient guéries. En effet, qu'est-ce que l'infection de l'oreille moyenne a à voir avec la fonction cérébrale ?

Quelles sont les causes des infections de l'oreille moyenne?

Les infections de l'oreille moyenne surviennent généralement lorsque les symptômes des sinus ou du rhume d'un enfant ne disparaissent pas, provoquant une accumulation de mucus dans l'espace vide de l'oreille moyenne, qui ne doit être rempli que d'air.

L'oreille moyenne est humide en raison d'un blocage de liquide qui peut augmenter le risque de multiplication des bactéries et des virus, provoquant une inflammation. Une inflammation de l'oreille moyenne qui n'est pas traitée peut provoquer des douleurs et un gonflement de l'oreille, voire un suintement de pus.

Dans les pays développés, environ 90 pour cent des enfants souffrent d'une infection de l'oreille moyenne au moins une fois avant l'âge scolaire. Généralement entre six mois et quatre ans.

Comment les infections de l'oreille peuvent-elles affecter la fonction cérébrale?

Bien que les antibiotiques puissent réduire considérablement le risque d'infections de l'oreille, le risque de complications graves de lésions des nerfs cérébraux, notamment une perte auditive, une paralysie faciale, une méningite et un abcès cérébral, est toujours possible. C'est ce que dit un rapport publié dans la revue Current Neurology and Neuroscience Reports. La raison en est que les organes de l'oreille sont proches du cerveau, de sorte que les infections de l'oreille peuvent se propager facilement aux tissus cérébraux.

Voici les risques de complications d'infection de l'oreille moyenne qui peuvent survenir dans la fonction cérébrale :

Perte auditive

Les complications d'une surdité permanente dues à une otite moyenne sont en fait assez rares. Environ 2 enfants sur 10 000 qui développent une infection de l'oreille moyenne mais reçoivent un traitement minimal peuvent subir une perte auditive.

Une perte auditive modérée à grave peut entraîner une perte de mémoire et d'autres capacités mentales telles que la réflexion et la prise de décisions. Les experts rapportent que les personnes malentendantes souffriront également d'une atrophie ou d'un rétrécissement du cerveau. Ce rétrécissement provoque le déclin de la fonction cérébrale. Ainsi, la perte auditive peut en effet se propager à des problèmes cérébraux.

abcès cérébral

L'abcès cérébral est l'une des complications les plus graves de l'infection par l'otite moyenne.

Le liquide contenant des bactéries qui s'est accumulé dans l'oreille peut s'écouler vers le cerveau et éventuellement s'y accumuler. Au fil du temps, le liquide qui s'est accumulé dans le cerveau se transformera en pus et augmentera la pression dans la cavité crânienne. Un abcès cérébral peut être potentiellement mortel, causant des dommages permanents au cerveau ou même la mort.

Les symptômes les plus courants d'un abcès cérébral sont des maux de tête, de la fièvre, des nausées, des vomissements et une diminution des fonctions cérébrales (y compris confusion, confusion, difficultés à bouger et à communiquer, faiblesse dans les bras ou les jambes).

La plupart des liquides des abcès cérébraux peuvent être aspirés ou drainés chirurgicalement, suivis d'un traitement antibiotique par voie intraveineuse pendant six à huit semaines. Bien que classée comme une complication grave, les chances d'une personne de se remettre complètement d'un abcès cérébral sont assez élevées, soit 70 %.

Vertige et perte d'équilibre

L'otite moyenne peut provoquer des vertiges car le liquide infectieux bloquera la trompe d'Eustache qui se trouve à l'intérieur de l'oreille. La trompe d'Eustache a pour fonction de réguler la pression de l'air dans l'oreille pour rester en équilibre, ainsi que de réguler l'équilibre du corps.

Normalement, lorsque vous bougez ou modifiez la position de votre tête, l'oreille interne signale au cerveau la position de votre tête pour aider à maintenir l'équilibre du corps et une fonction auditive appropriée.

Mais si l'oreille interne a des problèmes, que ce soit à cause d'une infection virale ou d'une inflammation de l'oreille, alors les signaux qui devraient être envoyés au cerveau seront perturbés. Finalement, vous ressentirez un mal de tête sévère typique du vertige qui rend le corps facilement secoué.

En outre, ce trouble peut être dû à une inflammation du nerf vestibulo-cochléaire de l'oreille qui vous fait également facilement perdre l'équilibre.

Méningite

Les otites bactériennes et virales chez les enfants et les adultes peuvent provoquer une méningite. La méningite est une infection qui provoque une inflammation des membranes entourant le cerveau et la moelle épinière (méninges).

Les symptômes de la méningite sont une raideur de la nuque, de la fièvre et des maux de tête. Les nourrissons et les enfants deviennent également irritables et somnolents et montrent peu d'appétit.

Dans les cas graves, la méningite peut se propager aux vaisseaux sanguins du cerveau, provoquant des caillots sanguins, provoquant ainsi un accident vasculaire cérébral. L'inflammation peut également causer des dommages, un gonflement et des saignements dans les tissus cérébraux.

Mastoïdite aiguë

La mastoïdite aiguë est une infection qui affecte l'os mastoïde, qui se trouve derrière l'oreille. Cette condition doit être traitée immédiatement pour l'empêcher de progresser vers des complications plus graves.

visage paralysé

La paralysie de Bell est une autre complication à risque d'infections de l'oreille moyenne. La paralysie de Bell est caractérisée par une paralysie faciale due à une inflammation et un gonflement des nerfs périphériques qui contrôlent les muscles d'un côté du visage. La paralysie musculaire faciale provoque alors un changement de forme d'un côté du visage. Malgré cela, environ 95 pour cent des patients atteints d'une infection de l'oreille moyenne qui souffrent de paralysie faciale se rétablissent complètement.

Messages récents