5 façons de traiter les maladies inflammatoires de l'intestin à la maison

Comme son nom l'indique, la maladie inflammatoire de l'intestin (colite ulcéreuse) est caractérisée par une inflammation le long de la muqueuse du gros intestin et du rectum. Si vous en faites l'expérience, le signe typique de douleurs ou de crampes abdominales apparaît généralement souvent de sorte qu'il interfère avec les activités quotidiennes. En plus des médicaments, il est également important d'appliquer des moyens de traiter la colite afin que les symptômes ne s'aggravent pas.

Diverses façons de traiter la colite à la maison

Les soins à domicile ne sont pas le premier choix pour traiter la colite. Cependant, au moins cette méthode peut aider à soulager les symptômes que vous ressentez.

Voici quelques remèdes maison réguliers que vous pouvez faire pour vous aider à vous remettre d’une maladie inflammatoire de l’intestin :

1. Augmenter l'apport hydrique

Peut-être savez-vous que l'apport en fibres est nécessaire pour soutenir la fonction digestive. Il n'y a pas que ça. La quantité de liquide que vous buvez chaque jour affecte également le travail de votre système digestif. Surtout si votre maladie intestinale inflammatoire s'accompagne de constipation (constipation).

Ceci est démontré par une étude de 2011 publiée dans Nutrition Reviews. Le résultat est que boire de grandes quantités de liquide permet de soulager les douleurs d'estomac et la constipation dues à la difficulté à déféquer.

Essayez d'augmenter votre consommation d'eau d'au moins 8 verres par jour et limitez la consommation de boissons contenant de la caféine comme le thé et le café, car cela peut provoquer une déshydratation en raison de ses propriétés diurétiques.

2. Limitez votre consommation d'aliments riches en fibres

Bien que les fibres soient connues pour être bonnes pour la fonction digestive, il est recommandé de limiter la consommation d'aliments riches en fibres comme moyen de traiter les maladies inflammatoires de l'intestin à la maison.

Non sans raison, car les aliments riches en fibres tels que les fruits, les légumes et les grains entiers peuvent en fait aggraver les symptômes que vous ressentez.

Nous vous recommandons de consulter votre médecin au sujet des types de légumes, de fruits et de céréales les plus sûrs à consommer. Les légumes tels que le chou, le chou-fleur et le brocoli ne sont généralement pas recommandés pour la consommation.

Faites également attention au traitement de la source de fibres, si elle doit être cuite à la vapeur, bouillie, cuite au four, etc. Les différences de traitement peuvent aggraver ou même soulager vos symptômes inflammatoires intestinaux.

3. Faites de l'exercice régulièrement

Croyez-le ou non, faire de l'exercice régulièrement peut en fait favoriser le rétablissement de la fonction intestinale pour ceux d'entre vous qui souffrent d'une maladie inflammatoire de l'intestin. Benjamin Snider, ND, naturopathe en Ontario, Canada, révèle que l'exercice est bénéfique pour traiter les complications associées à la colite.

À partir de la diminution de la densité osseuse, de l'affaiblissement du système immunitaire, des changements dans les émotions corporelles, du stress, jusqu'à la prise de poids. Vous pouvez commencer par faire des exercices d'intensité faible à modérée, puis continuer à augmenter l'intensité progressivement en fonction de votre condition physique.

Choisissez le type d'exercice et la fréquence d'exercice qui conviennent à votre corps. Dr. Snider suggère de faire du yoga, car on pense qu'il rend le corps plus détendu, lisse la circulation de l'oxygène et des nutriments dans le corps, et restaure la fonction digestive.

4. Gérer le stress

Autant que possible, évitez le stress si vous ne voulez pas que vos symptômes de colite s'aggravent. Une étude de 2016 de la revue Clinical Gastroenterology and Hepatology a montré que le stress joue un rôle dans le développement de la colite.

Vous pouvez pratiquer diverses techniques de relaxation, telles que la méditation et les techniques de respiration profonde, pour gérer le stress afin que le corps puisse être beaucoup plus détendu.

5. Faire une thérapie

La thérapie peut être une façon appropriée et efficace de traiter la colite. Les thérapeutes vous aideront à gérer le stress et à vous remettre progressivement des symptômes de la colite.

Prenez, par exemple, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) ainsi que les techniques de biofeedback, qui peuvent réellement améliorer la fonction digestive.

Messages récents